Aller au contenu principal

Ce mois de novembre est dédié à la santé masculine, mais qu’est-ce que le Movember ?

Créé dans les années 70 à San Francisco, c’est en 2003 que le mouvement « Movember » (Mo pour « moustache » et vember pour « november » en anglais) a connu son premier essor en Australie.

Movember est un challenge international organisé par la fondation Movember Foundation Charity, qui rassemble près de 6 millions de participants à travers le monde et qui invite les hommes à se laisser pousser la moustache pendant 30 jours pour soutenir ce mouvement.

Il a pour objectif de sensibiliser les hommes et le grand public aux dépistages des cancers de la prostate et des testicules (la santé mentale et la prévention du suicide sont également des thématiques développées lors de cette période) mais aussi de récolter des fonds pour l’association, afin de financer des projets autour de la santé des hommes dans le monde.

Plus les cancers de la prostate et des testicules (tous deux les plus répandus chez les hommes) sont détectés de façon précoce, plus ils peuvent être pris en charge rapidement et dans les temps, afin de soigner la maladie au mieux, avant l’apparition des symptômes. À leur apparition, il est parfois déjà trop tard pour proposer un traitement curatif. Il est donc important que les hommes, se prêtent au dépistage de ces cancers.

Publié le 19/06/2024
Partager

Le dépistage du cancer des testicules

Pour éviter de passer à côté d'une détection précoce, il est possible de s’auto-examiner les testicules de manière régulière, ce qui permet avec le temps de bien connaître son corps et de suspecter plus rapidement d’éventuelles anomalies. Cet auto-examen rapide se réalise en 2 étapes. Sous la douche, après avoir préalablement mouillé les testicules, il faut réaliser des mouvements circulaires entre le pouce et l’index pour ressentir d’éventuelles anomalies.

Voici une explication avec des dessins : Auto-Examen — Cancer Testiculaire Canada

D’autres symptômes peuvent également alerter, comme une sensation de lourdeur, une gêne ou une douleur dans les testicules qui persistent dans le temps. Enfin, quels que soient les signes, en cas de doutes, parlez-en à votre médecin traitant qui sera le plus à même de vous conseiller.

Le dépistage du cancer de la prostate

Il existe différentes méthodes de dépistage :

  • Le toucher rectal : le médecin effectue une palpation de la prostate afin de détecter toute anomalie7

 

  • Une prise de sang pour mesurer le taux de PSA :  Le PSA est une protéine produite par les cellules de la prostate. En fonction de l’évolution de son taux, votre médecin pourra vous prescrire des examens complémentaires. Il n’est pas possible d’interpréter par vous-même les résultats de cette analyse. En effet, une concentration anormale ne signifie pas obligatoirement un cancer de la prostate.

Plus rarement, le cancer de la prostate peut provoquer des symptômes comme :

-        Une infection urinaire

-        La présence de sang dans les urines

-        Une rétention d’urine (difficulté à uriner)

-        Des douleurs dans le bas du dos ou dans les os

-        Des mictions fréquentes

Si vous constatez ces symptômes, parlez-en à votre médecin traitant qui saura vous conseiller et/ou vous orienter vers un urologue, s’il cela lui semble nécessaire.

 

Alors Messieurs n’attendez plus, faites-vous dépister et laissez-vous pousser la moustache !

Gérer les cookies
2023 Ramsay Santé. Tous droits réservés